Accueil » A la une » Les 10 meilleurs plats Thailandais

Les 10 meilleurs plats Thailandais

En Thaïlande, il existe plusieurs plats typiques qui représentent la culture nationale. Certains sont connus et exportés dans le monde entier, plus particulièrement en Occident. D'autres sont souvent proposés dans le cadre de la street food.

les-10-meilleurs-plats-thailandais

Traditionnel Kantoke du restaurant Poppies à Koh Samui

Voici donc dix plats connus et représentatifs de la cuisine thaïlandaise. Ils sont répertoriés ici-bas selon quatre catégories : les soupes, la street-food, les plats de résistance et les desserts. Vous aurez de cette manière tout un panel de la cuisine thaï.

1. Les soupes typiques en Thaïlande

- Le Tom Yam Kung : ce plat est tellement présent dans les restaurants thaï qu'il est considéré comme le plat national du pays. Il s'agit d'une soupe aigre douce à base de crevettes. Elle est servie chaude, de couleur rouge et souvent très épicée. Il existe plusieurs variantes, notamment avec des gambas, des fruits de mer ou encore du poulet.

tom-yam-plat-thailandais- Le Tom Ka Gai : il s'agit là aussi d'une soupe thaïlandaise. Elle est constituée d'un savoureux mélange de lait de coco, de galanga, de citronnelle, de piment thaï, de citron vert et de poulet. Parfois, il est possible de rajouter des champignons, des shiitakes ou encore des feuilles de coriandre. Le tout fond littéralement en bouche, explosant vos papilles des différentes saveurs exotiques.

- Le Tom Yam Kai : ce bouillon est composé de crevettes, de galanga, de citronnelle et de piment. Très rapide à préparer ( une quinzaine de minutes environ ), cette soupe peut aussi être servie en tant que plat principal si elle est accompagnée de riz ou de vermicelles de riz.

2. La street-food thaïlandaise

- Le Som Tam : il s'agit d'une salade qui est aussi appelée salade de papaye. C'est un plat typique de la région d'Isaan, située au Nord-Est de la Thaïlande. C'est une des spécialités les plus connues au monde. Il est possible de l'épicer différemment. Il peut y avoir jusqu'à cinq sortes d'épices différentes dans le Som Tam. Sachez simplement qu'en Occident, on supporte difficilement plus de deux piments thaïlandais à la fois. Pourtant, cette salade est fade sans les épices qui la composent. (Voir la recette du site Spécial Thailande)

pad-thai- Le Pad Thaï : ce plat a été popularisé après la seconde guerre mondiale à cause de la crise économique qui a suivi dans le pays. L'objectif était d'économiser un maximum de riz sur les années à venir. Le Pad Thaï est le plat le plus connu en Occident. Il s'agit de pâtes de riz sautées auxquelles le cuisinier ajoutent à sa guise des crevettes fraiches, des œufs ainsi que diverses épices et graines germées. Ce plat est réalisé en quelques minutes seulement, ce qui explique son engouement dans le cadre de la street food.

3. Les plats de résistance

- Le Massaman Curry : ce plat est d'origine musulmane. Composé de bœuf, il peut être décliné avec du canard, du tofu, du poulet ou encore de l'agneau. La viande est marinée avec du gingembre. Il est accompagné le plus souvent avec du riz. (Voir la recette aux légumes)

panang-curry-thai- Le Panang Curry : Il se distingue par rapport à son assaisonnement. Il s'agit de poulet qui est revenu avec du panang. Le panang est une pâte de curry composé de piment rouge séché, d'échalote, d'ail, de sel, de citronnelle, de galanga, de cumin, de citron Kafir et de graines de coriandre. Pas besoin de l'épicer plus donc. On accompagne le Panang curry de riz. (Voir la recette)

- Le Krapao : ce plat possède deux versions. La version la plus commune en Thaïlande est composée d'un sauté de porc au basilic et au piment. La seconde est moins relevée, donc pour les palais plus sensibles. Celle-ci est communément nommé "mai sai pink".

4. Les salades thaï

recette-thailandaise-laab-de-boeuf-2- Le Laab : l'orthographe de ce plat peut varier selon l'alphabet occidental. Cette salade est élaborée avec de la viande hachée accompagnée de riz gluant, d'haricots crus, de concombre, de chou blanc cru et d'herbes aromatiques. Elle est déclinable, puisqu'elle peut se faire avec du poulet, du canard, des crevettes ou encore du bœuf. Attention, le Laab est très pimenté pour le palais des touristes. Nous vous donnons la recette ici.

5. Les desserts nationaux

Pour finir sur une note sucrée, nous vous présentons un exemple de dessert typique de Thaïlande.

kao-niao-muang- Le Khao Nao Mamuang : il s'agit d'un dessert à base de riz gluant, de lait de coco et de mangue, très populaire et particulièrement apprécié en Thaïlande. On le trouve partout : dans la rue, chez les vendeurs ambulants ou dans les petites gargotes. Quelques variantes existent également avec des fruits tels que la papaye ou le durian. Ce dessert se mange tiède ou chaud.

En espérant que la déclinaison des différents plats cuisinés en Thaïlande vous donne envie de visiter ce beau pays, de par sa culture, ses paysages et ses mystères. Ces plats peuvent être reproduits chez vous, mais ils possèdent bien plus d'attraits s'ils sont associés au patrimoine de leur pays d'origine. Vous avez pu remarquer que ceux-ci sont déclinables sous plusieurs versions en rapport avec la culture régionale ou encore historique de la Thaïlande. D'où l'intérêt d'y mettre les pieds pour permettre à vos papilles de frétiller. Sensibles au piment, s'abstenir !


Note :
Les 10 meilleurs plats Thailandais
4.54 - 24 votes

À propos Allo Thaïlande

Allo Thaïlande est un Guide de voyage, d'expatriation, et d'investissement en Thaïlande. Suivez-nous sur les réseaux sociaux et n'hésitez pas à poser vos questions dans la zone de commentaires ci-dessous. A très bientôt.

2 plusieurs commentaires

  1. C est pour bientôt.? youpie

  2. Jesus Saumell Zafra

    Très bien

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Nos partenaires