Accueil » Destinations » Phuket » L’ile de Phuket en Thailande : histoire et climat

L’ile de Phuket en Thailande : histoire et climat

Phuket est une île-ville bénie des dieux. Tout concoure à en faire un véritable paradis sur terre et ce depuis les origines de son peuplement. Cette perle de la Thaïlande est bien connue des voyageurs depuis des temps immémoriaux. Ici la nature s'exprime sans entraves.

Vue de l'ile de Phuket en Thailande

Vue de l'ile de Phuket en Thailande

Son climat tropical qui vit au rythme des moussons a favorisé l'éclosion d'une communauté humaine bien particulière. Depuis longtemps elle a été la cible de toutes les  convoitises. Dans le passé son histoire fut plutôt faite de tentatives de conquêtes guerrières. De nos jours ce sont plutôt les touristes du monde entier qui viennent découvrir ce joyaux de la mer d'Andaman. Et ils ont raison. Les habitants sont particulièrement accueillants et les distractions ne manquent pas. Les plages y sont magnifiques et la faune et la flore sont exceptionnelles, sur terre comme sous la mer. Un séjour à Phuket sera idéalement réparti entre le farniente de la journée et l'animation débridée des nuits.

Une île peuplée dès la nuit des temps

Le sud de la Thaïlande a été habité depuis l'aube des temps. La jungle étant impénétrable les archéologues sont nombreux à penser que le peuplement se fit par la mer et que chaque nouveau groupe d'arrivants repoussa les premiers venus à l'intérieur des terres.

Scène d’extraction de minerais à Phuket visible au Kathu Mining Museum

Scène d’extraction de minerais à Phuket visible au Kathu Mining Museum

Des traces de riz cultivé retrouvées à Spirit Cave ont été datée d'avant 6800 ans avant notre ère. Ce peuplement très précoce a également forcé les archéologues à revoir leurs théories. Le bronze, alliage de cuivre et d'étain, que l'on croyait inventé au moyen-orient le fut en fait 4500 ans avant notre ère en Thaïlande, soit plusieurs centaines d'années avant son invention au moyen-orient. De l'étain, aussi précieux que l'or à l'époque, a été extrait à Phuket il y a plusieurs millénaires.

Scène d’extraction de minerais à Phuket visible au Kathu Mining Museum

Scène d’extraction de minerais à Phuket visible au Kathu Mining Museum

Il fut vite convoité par les marins arabes et indiens qui sillonnaient les côtes de l'Océan Indien. Les plus anciens habitants de l'île de Phuket semblent avoir été les Negritos, peuplades primitives proches cousins des pygmées Semang de Malaisie. Ils y sont d'ailleurs là-bas encore présents de nos jours. Il est très probable que de petits groupes de cette ethnie aient réussi à survivre de l'abondance de la flore et de la faune de l'île jusqu'à l'arrivée des premiers mineurs d'étain modernes au 19ème siècle. La vie se poursuivit également sur les côtes où les marins nomades, les Chao Nam, se forgèrent bien vite une mauvaise réputation de pirates. Leur barbarie était connue des marins étrangers qui les craignaient pour leur grande cruauté et leur énergie, malgré leur petite taille. Ces "Saliteers", comme on les appelaient alors, écumaient le détroit de Malacca. Ils vivaient principalement de la pêche des huîtres perlières, de pillages et de la vente des esclaves capturés lors de leurs nombreux raids. Ils furent certainement un frein notable au développement de cette partie de la Thaïlande et de Phuket en particulier.

Au carrefour de tous les commerces

A partir du 3ème siècle les commerçants indiens s'établirent sur les côtes de Thaïlande. Ils furent les pionniers du négoce de l'étain, des épices et de la toile de coton.

Carte de Phuket - Cliquez pour agrandir

Carte de Phuket - Cliquez pour agrandir

Le peuple Thaï provient probablement de l'effondrement de la dynastie Han en Chine. Ils fondèrent en 220 avant notre ère le royaume de Nan Chao qui perdura jusqu'en 1253 année durant laquelle il fut conquis par les mongols. En descendant plus au sud afin de s'affranchir des influences cambodgiennes et birmanes les Thaïs colonisèrent le bassin du Chao Praya. Ils le dominèrent rapidement lui donnant le nom de "Lan Ni Thai", littéralement "le pays Thaï des millions de rizières". Phuket est mentionnée dans les annales de Malaisie dès le 12ème siècle où elle est appelée "Ujang Salang" soit péninsule. Elle s'appela ensuite Thalang sous le règne du Roi Ramkhamhaeng. Les européens ont commencé par la nommer "Junk Ceylon" ou "Jonkcelaon" en adaptant sa désignation malaise.

Elle fut aussi appelée "Bukit", le mot malais pour montagne. Sous Rama V en 1868 elle prit le nom de Bhuket puis de Phuket en 1967.

Les soubresauts de l'histoire perdurent

Depuis 1238 et l'établissement du Royaume de Sukhothai, "l'aube du bonheur", par le Roi Si Intharathit les Thaïs ne cessèrent d'augmenter leur influence dans la région jusqu'à conquérir l'empire Khmer et étendre leur territoire jusqu'à l'actuelle Singapour.

Défense de Phuket par deux soeurs lors de la Thalang War (Thalang National Museum)

Défense de Phuket par deux soeurs lors de la Thalang War (Thalang National Museum)

Les richesse du pays attirèrent bien vite les convoitises du fait des ressources naturelles et du commerce qui en était fait jusqu'au Japon. Il fallu payer un lourd tribut aux chinois pour qu'ils ne laissent pas passer Kubilaï Khan et ses hordes de Mongols. Cette ère de paix durera jusqu'en 1376 avec notamment la visite du premier occidental: Marco Polo. Vint alors le royaume d'Ayutthaya synonyme de prospérité commerciale hors-normes. Déjà cette époque un fonctionnaire français mentionne le nom de Phuket. Ce développement fut quand même entravé par les dépenses somptuaires de la cour qui imposa taxes et corvées insupportables.

Un Grec, Constantine Phaulkon, versé dans les langues thaïes et malaises permit aux français de s'installer très tôt en Thaïlande. Ses succès le firent nommer Gouverneur de Phuket, titre oh combien honorifique.

L'histoire du pays fut ensuite émaillée de guerres avec les français, qui partirent, puis par la conquête par les Birmans en 1767. Ils détruisirent une bonne partie du patrimoine historique du pays. Ce ne fut que durant la dynastie des Chakri, suivant l'ère Taksin, que Phuket connut un développement fulgurant. Au 20ème siècle, après l'abolition de l'esclavage et la fin des querelles des sociétés secrètes chinoises, Phuket entra dans le monde moderne. En 1903, le missionnaire John Carrington décrivit Phuket comme "une île où abondent éléphants sauvages, rhinocéros, tigres, buffles, bétail, singes, oiseaux multicolores et reptiles". A partir de 1912 l'histoire de l'île fût assujettie aux soubresauts de l'histoire faits de coups d'états militaires. Ils durent encore de nos jours mais, le tourisme étant une forte source de devises pour le pays, ils n'ont que peu d'impact sur la vie à Phuket.

Le règne des moussons

L'ile de Phuket bénéficie d'un climat clément dont les températures sont constantes tout au long de l'année. Sa proximité avec l'équateur atténue quelque peu les effets assommants et la torpeur suscités  par la chaleur et l'humidité combinées.

Climat de mousson à Phuket, sous l'oeil bienveillant de Bouddha

Climat de mousson à Phuket, sous l'oeil bienveillant de Bouddha (© rawai.fr)

Elle est néanmoins asservie à la mousson dont les vents changent de direction suivant la saison. Elle compte quand même 170 jours de pluie par an. De mars à avril le continent asiatique est bien plus chaud que l'Océan Indien. Il s'ensuit la mousson de sud-ouest. Au mois de mai, le plus humide de l'année, il n'est pas rare que la pluie tombe 25 jours durant. Lorsque le soleil réchauffe plus le sud de l'équateur, l'air plus frais du nord des terres provoque la mousson, assez brève, du nord-est. De mi-novembre à mars le climat est plus sec puis il redevient humide à l'approche de la prochaine mousson.

La pluviométrie moyenne annuelle atteint quand même environ 2540 millimètres. Ces particularités climatiques font que Phuket dispose d'un climat tropical humide rythmé par deux saisons distinctes mais aux différences assez peu marquées.

La constance d'un climat humide

Tout au long de l'année les températures sont constantes. Les minimales oscillent faiblement entre 24° et 25° et les maximales varient elles un peu plus sensiblement entre 31° et 34°. Le mois de mars est le plus chaud de l'année.

Plage de Phuket avec des bateaux longue queue pour aller se balader

Plage de Phuket avec des bateaux longue queue pour aller se balader

La pluviométrie est beaucoup plus variable. Elle passe de 23mm au mois de janvier à 386mm au mois de septembre ! Quant à la température de l'eau de mer elles est idéale pour la baignade. Elle ne varie que de deux degrés, de 28° à 30°. Comme on peut le constater le climat est particulièrement clément à Phuket. C'est ce qui en fait une ville touristique très prisée. On pourra objecter que le climat tropical, particulièrement humide ne sied pas à tous. En effet la plupart des touristes visitent Phuket durant la saison haute soit de Novembre à Mars. La température est agréable, le ciel est dégagé et les pluies se font rares. C'est malheureusement la saison où la fréquentation de l'île est telle que l'ambiance y est moins tranquille, que tout est plus cher et que les activités proposée sont souvent prises d'assaut. Les visites guidée et les excursions peuvent s'avérer complètes.

Hors saison la vie à Phuket est plus douce. On peut facilement tisser des liens avec les habitants et quand il pleut le soleil n'est pas bien loin. Tout est paisible et c'est le moment pour faire de bonnes affaires. Tout se négocie aussi bien sur les marchés que dans les hôtels.

Une destination touristique de choix

Forte d'un climat tropical constant, de plages et d'une flore luxuriante Phuket est sans conteste une destination idéale pour le touriste à la quête d'un voyage dépaysant. La nuit bien agitée de l'île plaira également aux fêtards invétérés et à tout ceux qui aiment vivre la nuit.

Le Tiger, situé à Bangla Road à Patong. Haut lieu des fêtes de nuit.

Le Tiger, situé à Bangla Road à Patong. Haut lieu des fêtes de nuit.

Certes on ne compte plus les bars, discos et autres bars à filles qui égayent les rues fort fréquentées à la haute saison. Mais Phuket n'est pas que cela. Loin des stéréotypes distillés par des médias en manque de sensationnel cette perle de l'Asie a beaucoup plus à offrir. Les habitants y sont accueillants et leur histoire est très ancienne et riche. La douceur de vivre y est loi. D'ailleurs, certains n'en sont toujours pas revenus.


Note :
L’ile de Phuket en Thailande : histoire et climat
4.19 - 21 votes

À propos Allo Thaïlande

Allo Thaïlande est un Guide de voyage, d'expatriation, et d'investissement en Thaïlande. Suivez-nous sur les réseaux sociaux et n'hésitez pas à poser vos questions dans la zone de commentaires ci-dessous. A très bientôt.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Nos partenaires